Fauteuil de bureau : comment choisir le siège idéal pour travailler ?

Fauteuil de bureau

Au quotidien, les professionnels et les salariés passent environ un quart de leur vie au bureau. Pour préserver la santé tout en restant devant l’écran pendant des heures, il faut bénéficier de meilleures conditions de travail. La qualité du fauteuil de bureau s’avère primordiale pour travailler confortablement. Se déclinant en plusieurs modèles, ce mobilier est à choisir avec minutie.

La durée d’utilisation, un détail important

Très importante, la durée d’utilisation du fauteuil de bureau est un critère à bien considérer dans le choix du mobilier. Une position assise prolongée risque en effet de provoquer des lombalgies symptomatiques à défaut de chaise adaptée. Ces maux se caractérisent par des douleurs au niveau des vertèbres lombaires. Pour un usage ponctuel moyen inférieur à 4 heures par jour, un fauteuil à mécanisme qualifié de standard fera l’affaire. Il est doté d’un dossier fixe qui assure le bon maintien du dos. Optez pour un modèle avec une assise du siège réglable en hauteur adaptée à votre taille. Pour trouver le meilleur fauteuil de bureau ou bureau gamer, découvrez quel fauteuil de bureau pour un confort optimal ? Pour une durée d’utilisation quotidienne moyenne inférieure ou égale à 7 heures, choisissez un modèle à mécanisme contact permanent. Procurant un confort optimal en position assise prolongée, cette gamme est adaptée à ceux qui travaillent environ 7 heures par jour. Si vous êtes un très grand travailleur, c’est-à-dire si vous passez plus de 7 heures par jour sur votre chaise de bureau au quotidien, privilégiez le mécanisme synchrone. Ajusté à une utilisation intensive, celui-ci convient aux personnes travaillant au-delà de la durée moyenne retenue en France. Pour offrir le confort nécessaire, ce fauteuil de bureau se synchronise avec tous les mouvements du corps. Il est le plus ergonomique du marché.

Les accoudoirs de la chaise de bureau

Destiné au repos des avant-bras et des épaules, l’accoudoir optimise le confort en position assise. Il offre un excellent soulagement corporel. Réduisant la fatigue, l’élément permet une mobilisation des vertèbres lombaires. Il se décline en plusieurs types. Les accoudoirs fixes n’autorisent aucun réglage. Ils conviennent à un usage ponctuel du fauteuil de bureau. Plus flexibles, les modèles réglables sont disponibles en 4 catégories, à savoir les accoudoirs 1D, 2D, 3D et 4D. Quel que soit le choix, le haut du corps ne doit se tenir trop près ou trop loin du bureau. Il doit avoir le même niveau que les accoudoirs. Au risque d’entraver le positionnement du fauteuil, ces derniers ne doivent être ni réglés en profondeur ni être trop longs. À défaut d’option de réglage, une légère élévation à l’envers des éléments est parfois suffisante pour gagner en centimètres. Pour une chaise gaming, le fauteuil doit permettre à l’utilisateur de jouer avec sa manette. Dans ce cas, optez pour des accoudoirs qui peuvent être pivotés. Ces modèles supportent mieux les bras. Quoi qu’il en soit, le matériau de fabrication des accoudoirs doit être souple. Le métal et le plastique sont à bannir de la liste. Ils ne conviennent pas à des longues heures de jeu ou de travail.

Le piètement de chaise et la posture ergonomique

Que ce soit pour une chaise gamer ou un fauteuil de bureau, privilégiez une assise avec un piètement tripode ou quatripode. Les chaises à roulettes sont les plus ajustés à un travail de bureau. Elles supportent mieux les mouvements des collaborateurs. Ceux qui exercent une profession de précision (comme les dessinateurs) doivent opter pour des fauteuils dotés de pieds en patin. Ces derniers étant bien ancrés au sol, la chaise reste fixe. Hormis le choix du mobilier, certains gestes sont à adopter pour éviter les douleurs dorsales au travail. Maintenir le dos bien droit est un détail important. Pour un bon soutien du bassin et de la courbure lombaire, procédez à un meilleur réglage de la position de votre dossier. Votre dos doit épouser le siège lorsque vous êtes en position assise. Évitez de le redresser. Maintenir le dos bien droit équilibre la circulation sanguine.

Bien ajuster l’assise

Pour procéder à un meilleur réglage de la hauteur et de la profondeur de l’assise de votre chaise de bureau, tenez-vous debout en face du fauteuil. Le haut de l’assise et les genoux doivent avoir le même niveau. Si ce n’est pas le cas, réglez l’assise en hauteur. Pour la profondeur, assoyez-vous bien au fond du siège, les pieds posés bien à plat au sol. Si vous n’avez pas de difficulté à placer 4 doigts sur l’espace situé entre le vide à l’arrière de vos genoux et le bas de l’assise, c’est que vous avez adopté la bonne profondeur. Lorsque vous êtes en position assise, évitez autant que possible de croiser vos jambes. En maintenant votre dos bien droit, vous mettez vos genoux à l’abri des pressions. Vos pieds ne doivent être ni orientés vers le bas ni en pointe. Faites-les reposer à plat au sol.

Le confort acoustique, la tendance phare et vitale de l’aménagement des bureaux
Les étapes à suivre pour travailler dans l’immobilier à l’étranger