Conseils pour optimiser le bonheur au travail

Le bonheur au travail occupe aujourd’hui une part importante des recherches managériales. Scientifiquement, il a été démontré qu’un employé heureux est plus performant dans son travail. Cette forte corrélation entre l’efficacité commerciale et le bonheur d’un salarié contribue hautement à l’économie de l’entreprise. Comment donc optimiser le bonheur au travail ?

Le salarié heureux en entreprise

Le premier élément qui contribue au bien-être au travail est le fait de se sentir responsable et devenir un acteur du quotidien. Selon Moss Kanter, les collaborateurs engagés dans les défis et les causes importantes sont les plus épanouis dans leur organisation, car ils s’enrichissent et en même temps enrichissent leur communauté. L’auteur soutient que chacun peut agir à son niveau. Il faut donc se montrer, s’exprimer, regarder loin devant soi, s’associer, ne jamais abandonner et partager le succès. En tant que facteur de prospérité, le bonheur au travail, une fois atteint, permet au salarié d’être en bonne santé, rarement absent, plus loyal, presque deux fois plus productif et à 155 % plus créatif. Aussi, l’entreprise doit mettre en œuvre une stratégie RH valorisant les principes de liberté et de responsabilité offrant à l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise des conditions de travail pouvant créer le bonheur de tout un chacun.

Transmettre le bonheur par son style de management

Pour rendre le bonheur accessible à tous, il faut investir dans le bien-être des salariés en tant que personne et leur offrir des plans d’évolution personnelle. Le leadership transformationnel encourage ainsi les employés à dépasser leurs limites pour faire converger leurs intérêts personnels vers ceux du groupe. Il influence positivement la prise de responsabilité et l’autonomie du salarié. En effet, un collaborateur faisant ce qu’il aime est un collaborateur heureux. L’employeur ou le manager peut également développer les points forts des collaborateurs. Au lieu de chercher le moindre défaut, il peut être attentif aux performances du groupe pour en comprendre l’importance et les mettre en valeur. Élément incontournable de l’interaction et de la cohésion en interne, le travail en équipe est une réelle source de bonheur. Les affinités, l’assistance et le réseau tissés créent un fort sentiment d’appartenance chez l’employé.

Quelques approches fructueuses

Le bonheur au travail passe souvent par la reconnaissance des actes accomplis. Un salarié informé est plus heureux. En effet, clarifier les rôles dans les grands projets de l’organisation permet aux collaborateurs de mieux apprécier leur importance dans l’atteinte des objectifs et leurs succès. Il est aussi bénéfique d’être à leur écoute et de valoriser leurs initiatives puisque les projets novateurs peuvent émerger les employés. De meilleures conditions de travail et un système de rémunération adaptés à chaque salarié témoignent de l’engagement et de la flexibilité des leaders. Les formations continues sont également à valoriser pour permettre aux employés de se perfectionner. Enfin, il est très profitable pour l’entreprise de bâtir une culture organisationnelle à laquelle tout un chacun peut s’identifier et partager le bonheur au travail.

Idées de tenues pour femme pour être classe au bureau
Comment bien organiser un séminaire ?